10 conseils pour plus d’innovation en interne

10 conseils pour plus d’innovation en interne

10 conseils pour plus d’innovation en interne

La numérisation oblige les entreprises à innover. Un trésor de créativité sommeille dans l’esprit de chacun de vos collaborateurs. Voici 10 conseils pour l’exploiter.

Le monde du travail est en pleine mutation. Le processus de numérisation à l’échelle mondiale contraint au changement et à la remise en question des anciennes structures en confrontant des systèmes trop rodés à de nouveaux modèles. Même les entreprises et les secteurs les plus traditionnels perçoivent de plus en plus l’innovation comme une pression positive riche d’opportunités.

Au fil du temps cette transformation révèle de plus en plus clairement que, seuls, un nouvel outil de gestion de projets ou un espace de travail ouvert avec son coin baby-foot ne suffisent plus pour exploiter pleinement le potentiel innovant de la numérisation. Ce qu’il faut, c’est une culture d’entreprise inédite, ouverte à l’expérimentation et qui favorise la prise de risques.

La révolution industrielle 4.0 ne peut réussir que si les entreprises mettent à profit tout leur potentiel et sont prêtes à créer les conditions optimales pour promouvoir cette culture de l’innovation. Comment ? En stimulant la ressource la plus précieuse à leur disposition et en l’insérant dans le processus : les personnes.

Une multitude de méthodes et d’approches éprouvées vous aideront à impliquer activement chacun de vos collaborateurs dans la stratégie d’innovation de votre entreprise. En voici 10, parmi les plus reconnues :

1. Donnez à vos collaborateurs plus d’espace et de flexibilité :

Cela fait plusieurs années que la « flexibilité » est le mot à la mode dans le monde du travail. En pratique, beaucoup de grandes entreprises n’y ont recours que de manière limitée. Des exemples démontrent que les libertés accordées au niveau de la gestion du temps et de l’espace peuvent influer concrètement sur la force d’innovation d’une entreprise. Google, par exemple, est célèbre pour mettre à disposition de ses collaborateurs 20 % du temps de travail total afin que ceux-ci puissent développer leurs projets personnels.

2. Créez des possibilités d’échange ouvert entre tous les membres de votre équipe :

Des événements internes réguliers ou des rassemblements encourageant la culture du débat sont un élément important d’une culture d’entreprise innovante, comme les cercles de lecture ou les « Article Reading Contests » où chaque collaborateur est invité à présenter des articles utiles et à en défendre la pertinence pour l’entreprise.

3. Encouragez vos collaborateurs à partager leurs expériences :

Le « Partage d’Expériences » est une autre façon de favoriser les discussions ouvertes. Vos collaborateurs font part d’expériences particulièrement importantes ou enrichissantes vis-à-vis de l’entreprise elle-même ou de leur avenir professionnel.

4. Sélectionnez des exemples de bonnes pratiques pour motiver et inspirer votre équipe :

Il s’agit d’une variante spécifique du « Partage d’Expériences » qui consiste à choisir des exemples de bonnes pratiques et à en montrer toute l’efficacité à travers le blog ou la revue de l’entreprise.

5. Saluez les réussites, même au niveau individuel :

Les réussites peuvent et doivent être appréciées et reconnues à leur juste mesure, non seulement de manière traditionnelle grâce à des promotions et à des primes, mais aussi de manière créative. Par exemple, le nom d’un nouveau produit peut être choisi de manière à faire référence au nom du collaborateur qui a joué un rôle déterminant dans son développement.

6. Parlez aussi des échecs lorsque d’importantes leçons peuvent en être tirées :

Une « culture de l’échec » honnête, transparente et positive ne peut naître que si la valeur positive des échecs est ouvertement reconnue et mise en évidence : organisez des soirées ou des événements pour discuter des échecs importants et souligner leur valeur pour l’entreprise.

7. Créez un espace (numérique) pour rassembler les idées de manière simple :

Nous vivons à l’ère de la numérisation après tout ! Pourquoi ne pas revisiter la boîte à idées classique et en faire une version numérique ? Les collaborateurs pourront y partager leurs idées et leurs suggestions de façon rapide et anonyme.

8. Créez des plateformes d’innovation internes :

Le principe de la boîte à idées numérique peut être renforcé jusqu’à devenir une véritable plateforme d’innovation où les utilisateurs, actifs sur des forums, des chats et dans des groupes de discussion, échangent leur point de vue sur les idées et conseils postés et enregistrent leur vote en ligne. Les principes de gamification (classements, points, petits prix, etc.) encouragent la participation de vos collaborateurs.

9. Offrez des récompenses pour stimuler la participation des utilisateurs :

La mise en application des exemples précités demande du temps. Il est donc important de prendre des mesures incitatives claires, les formes plus classiques de récompense comme des entrées gratuites à des événements ou des jours de congé supplémentaires restant bienvenues.

10. Identifiez les créateurs et les innovateurs au sein de votre entreprise :

Dernier exemple important, les programmes d’intrapreneuriat. Ils fonctionnent en principe comme les incubateurs d’entreprises classiques, selon un processus qui se déploie généralement au sein de l’entreprise même. Vous repérez les collaborateurs créatifs au comportement entrepreneurial et porteurs d’idées, et vous les intégrez à des programmes ciblés pour qu’ils puissent concrétiser leurs projets. Vu que tout le processus se déroule en interne, l’expérience est sans risque. Le potentiel d’innovation et la créativité peuvent s’exprimer librement.

En tant qu’entreprise, nous sommes constamment ouverts aux nouvelles idées : nous avons instauré une culture de l’ouverture partagée par nos équipes, un atout pour promouvoir la numérisation auprès de nos clients.

Crime 4.0 : crime numérique

La complexité croissante des technologies de l'information et de la communication posent des défis majeurs à la sécurité informatique sur le lieu de travail. Téléchargez notre étude sur la thématique.

2018-04-05T11:15:51+00:00