L’importance pour les municipalités
d’une numérisation sécurisée

L’importance pour les municipalités d’une numérisation sécurisée

La numérisation sécurisée telle qu’appliquée par les villes et les communes est un travail de titan, car celles-ci doivent repenser leur infrastructure informatique en termes de planification et de fiabilité, et l’inscrire dans la durée.

En tant que citoyens, nous partons du principe que l’administration de notre commune ou de notre ville fonctionne impeccablement. La modernisation et la sécurisation permanentes de l’infrastructure informatique représentent un véritable défi dont, parfois, même les parties directement intéressées n’ont pas conscience.

En avril 2013, le gouvernement fédéral allemand promulguait la loi sur l’E-Government et en janvier 2012, le gouvernement français rendait obligatoire l’application du Protocole d’Echange Standard (PES) V2 instaurant de ce fait la numérisation des administrations. Les documents imprimés sont voués à disparaître et à laisser la place aux documents numérisés ; les portails citoyens en ligne permettront, quant à eux, d’éviter les déplacements dans les services administratifs. Pour de très nombreuses municipalités, cela implique l’externalisation de leur infrastructure et de leurs services informatiques vers des entreprises créées à cet effet.

A la recherche de partenaires fiables

Les communes et les villes doivent se numériser, se renouveler et souvent résorber un énorme arriéré. Mais elles doivent aussi veiller à la confidentialité des données sensibles, en prévenir la perte et le vol, et agir de manière durable au moyen d’une architecture informatique flexible.

Aucun système ne peut tomber en panne. Un jour sans ordinateurs sur le lieu de travail, sans serveurs centraux, sans courriels ni services en ligne… Cela n’engendre pas seulement un encombrement à la mairie, mais cela concerne aussi les écoles, le service incendie, la circulation ou la collecte des déchets, et cela entraîne très rapidement des coûts difficilement chiffrables. Dans une métropole de plusieurs centaines de milliers ou de millions d’habitants, un petit incident prend vite une importance capitale.

En 2015, par exemple, une cyberattaque visant les services d’immatriculation des véhicules dans les villes de Hessen et Rhénanie-Palatinat a paralysé la plupart des services administratifs. L’illustration, une nouvelle fois, de la nécessité de protéger efficacement les données sensibles.

Profiter de modèles informatiques et coopérer

Il est clair que des villes pionnières en matière de numérisation ont naturellement plus de moyens. Mais les communes plus petites peuvent profiter des expériences positives de leurs grandes sœurs. Souvent, elles travaillent conjointement à la mise en place d’un process de traitement des informations et investissent dans une infrastructure commune. En règle générale, elles recourent comme les grandes villes à des prestataires de services spécialisés comme TA Triumph-Adler.

Les experts TA Triumph-Adler font en sorte de  trouver des solutions efficaces permettant une gestion sécurisée des documents dans les villes et les communes plus petites.

2018-03-01T15:15:42+00:00